1er-Mai : Marine Le Pen accuse Emmanuel Macron de « fautes gravissimes »

Lors de son traditionnel discours, la présidente du Rassemblement national a évoqué la crise sanitaire du coronavirus et s’est projetée vers 2022 en rêvant d’une « grande alternance ».

1er-Mai : Marine Le Pen accuse Emmanuel Macron de « fautes gravissimes »
Lors de son traditionnel discours, la présidente du Rassemblement national a évoqué la crise sanitaire du coronavirus et s’est projetée vers 2022 en rêvant d’une « grande alternance ».
Source