« Le football n’en ressort pas grandi », estime la Ligue de football professionnel

Après avoir acté la fin des championnats, la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, a dénoncé la « cacophonie ambiante » et la « testostérone » des présidents de club de Ligue 1.

« Le football n’en ressort pas grandi », estime la Ligue de football professionnel
Après avoir acté la fin des championnats, la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, a dénoncé la « cacophonie ambiante » et la « testostérone » des présidents de club de Ligue 1.
Source