Le Mali élit ses députés malgré les violences et le Covid-19

Le deuxième tour a été maintenu, dimanche 19 avril, tandis que le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé, n’a toujours pas reparu depuis son enlèvement le 25 mars.

Le Mali élit ses députés malgré les violences et le Covid-19
Le deuxième tour a été maintenu, dimanche 19 avril, tandis que le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé, n’a toujours pas reparu depuis son enlèvement le 25 mars.
Source